Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Jacques Prévert

Jacques Prévert

Commentaires

En découvrant ces trombines, j'ai d'abord regretté qu'elles soient "sympas", pas assez outrancières et féroces. Mais finalement, - est-ce à cause du regard triste de Prévert ou de mon besoin actuel de réconfort ? - je me dis que le trait reflète sans doute le caractère doux et paisible de l'auteur.
J'attends la suite.


(Toutefois, si je peux me permettre, il y a un truc qui me gêne dans le dessin de la clope, je saurais pas trop dire quoi mais un pb avec le relief peut-etre)

Écrit par : mon nombril | 10/01/2015

J'ai du mal, en effet, à aller dans l'outrance forcenée. Je suis plutôt un gentil, m'a dit un caricaturiste émérite. J'essaie toutefois d'être plus vache, cela se verra peut-être dans de futures images.

Pour ce qui est de la clope de Prévert, j'aurais dû la faire avec une longue cendre se courbant vers le bas.

Écrit par : Alain Korkos | 10/01/2015

Par contre, l'opposition entre la rigueur linéaire de la chemise et les plis et les courbes du visage et ceux de la pochette est super, ça dynamise vachement, je trouve.

Écrit par : mon nombril | 10/01/2015

Les commentaires sont fermés.